indice de STRESS

Initialement, l’indice de stress a été introduit afin d’évaluer les capacités d’adaptation des astronautes (Station MIR/MARS500) sur la base des travaux du Prof. Baeyskii. Il est maintenant plus largement utilisé dans la médecine du sport.  Nous utilisons des capteurs afin d'enregistrer la variabilité du rythme cardiaque et observer précisément le niveau de stress sur  le terrain. Ces informations nous aident  à développer des programmes individualisés d'optimisation du potentiel(PI-OP).

 

 

 

 

C.R.IA

Application sur le terrain

Programme individualisé d'optimisation du potentiel

 

indice de stress

ARTICLE - ARTICLE - Article - ARTICLE

 

 

connecté à soi-même

La variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) est une mesure des variations de la fréquence cardiaque. Elle est utilisée comme un indicateur de l'activité du système nerveux autonome (SNA).

 

C’est un excellent témoin de l’activité entre le corps et le mental, la VFC permet de mesurer en temps réel l’impact des pensées, des événements  qui surviennent sur notre physiologie. Dans le champ médical, elle est un bon marqueur du risque cardiovasculaire et de l’état de stress en général. Chez le sportif, la VFC offre la possibilité de prédire la performance et d’optimiser l’entraînement.

 

Nous observons la dynamique de la VFC pour agir sur le niveau d’adaptabilité émotionnelle et maintenir les capacités à prendre des décisions.

Les capacités à identifier et à mod­uler l’impact des émotions dans l’action sont fortement en lien avec le po­tentiel opérationnel.